Take your technology with you. Everything’s mobile now.
 

Dans un monde de mobilité, vos technologies vont là où vous allez.

Avant, il fallait choisir entre la puissance d’un PC de bureau et la mobilité d’un ordinateur portable. Désormais, plus besoin de compromis. Les PC de bureau deviennent plus compacts et plus faciles à transporter, de sorte qu’ils peuvent s’intégrer dans pratiquement n’importe quel espace. Parallèlement, les portables peuvent offrir la même puissance de traitement que n’importe quel PC de bureau, entre autres avantages. Découvrez comment ces évolutions profitent aux salariés et favorisent l’émergence de nouveaux modes de travail.

Thumbnail
Powered by Intel

Les entreprises ont parfaitement conscience des évolutions à l’œuvre dans le monde du travail. Et elles savent aussi que de nombreux facteurs en sont à l’origine. Ainsi, les salariés passaient de moins en moins de temps au bureau bien avant que la crise sanitaire n’oblige une bonne partie d’entre eux à basculer en télétravail. Hormis la pandémie, ce changement de fond s’explique, en partie, par le fait que la nouvelle génération d’actifs met davantage l’accent sur la flexibilité. Les entreprises ont par conséquent dû offrir des aménagements plus souples afin d’attirer les meilleurs talents.

 

Cependant, cette flexibilité serait tout simplement impossible sans l’amélioration de la connectivité et de la puissance des ordinateurs qui ont permis aux salariés de s’affranchir des contraintes du bureau. En 2019, 50 % des salariés dans le monde étaient en télétravail pendant au moins la moitié de la semaine[i]. Cette tendance soulève de nombreuses questions qui font encore débat. Les entreprises s’interrogent en effet sur l’impact de la flexibilité sur la productivité, la fiabilité et l’expérience globale de leurs collaborateurs. Ceci étant dit, nous nous pencherons ici sur la question suivante : le télétravail est-il vraiment pratique ?

 

Si nos besoins en puissance de calcul n’augmentaient pas constamment, la réponse serait simplement « oui ». La nouvelle génération d’ordinateurs portables peut désormais rivaliser avec les PC de bureau traditionnels en termes de puissance de calcul, la portabilité en plus. Parallèlement, les mêmes innovations qui ont permis aux fabricants d’injecter plus de puissance dans les portables ont ouvert un monde de possibilités aux PC fixes. Cependant, plus la technologie s’améliore, plus les exigences de performance semblent augmenter.

 

Ainsi, dans certains métiers, la demande en puissance de calcul n’a jamais été aussi élevée. Design, ingénierie, architecture, médias, énergie… tous ces secteurs ont besoin de machines capables de gérer des graphismes extrêmement complexes. La qualité de visualisation fait également partie des exigences, tout comme la capacité à intégrer l’intelligence artificielle et à restituer des contenus de réalité virtuelle. Traditionnellement, ces tâches étaient confiées à des stations de travail fixes ultra puissantes et ultra performantes. Or, comme nous le savons tous, l’époque impose des changements.

 

Ainsi, pour faciliter la mise en place du télétravail, les entreprises se sont tournées vers des PC de bureau non seulement plus puissants, mais aussi plus compacts et portables. On peut désormais déconnecter rapidement son PC et l’emporter partout avec soi. Fini les compromis sur la puissance de calcul.

 

Par exemple, la ThinkStation P330 Tiny est la station de travail la plus compacte de la planète. Avec un volume de seulement un litre, elle peut être facilement transportée et déployée n’importe où. Côté visualisation, elle prend en charge jusqu’à six écrans indépendants pour donner aux télétravailleurs le confort d’une configuration de qualité professionnelle à la maison.

 

Pour ceux qui préfèrent un clavier et un écran intégrés, les stations de travail mobiles ThinkPad P53 intègrent des processeurs Intel® et des cartes graphiques NVIDIA® Quadro® haut de gamme dans un format portable. Certifiées ISV, ces machines sont suffisamment puissantes pour restituer des contenus VR ou gérer des projets IA en déplacement.

 

La généralisation du télétravail a fait émerger des défis pratiques liés à l’exécution de tâches gourmandes en ressources hors du bureau. Avec les PC ThinkStation, leur compatibilité Edge Computing et leurs fonctionnalités de visualisation à distance, les utilisateurs résolvent d’un coup tous leurs problèmes de qualité d’image, de latence et de performances. En théorie, toutes les barrières à la performance sont donc tombées. Une bonne connexion Internet et vous êtes paré.

Visitez la page d’accueil des stations de travail pour plus d’informations

 

[i] Enquête mondiale d’IWG sur les espaces de travail (2019) https://www.iwgplc.com/global-workspace-survey-2019